Un Riche, trois pauvres
Un Riche, trois pauvres

“Un Riche, trois pauvres”
Une pièce
de Louis Calaferte
Créé les 7, 8 et 9 décembre 2006
au Théâtre Prémol

mise en scène
Hervé Haggaï

avec
Véronique Boulard
Laetitia Boulle
Guillaume Douady
Gérald Garnache
Cyril Griot

son
Gaël Boffard

lumière
Hervé Cadet-Petit

avec l’aide de
Hélène Duhamel

“UN RICHE, TROIS PAUVRES” de Louis Calaferte
UNE COLLABORATION HERVE HAGGAI ET LA CIE ALTER-NEZ

“Un riche, trois pauvres”, c’est une écriture vivifiante et féroce, joyeusement irrespectueuse, particulièrement riche de possibles pour des comédiens formés à l’école du clown de théâtre.
C’est une vieille envie, presque aussi ancienne qu’Alter-Nez, qui se matérialise aujourd’hui avec l’aide d’Hervé Haggaï pour la mise en scène.

“Le cirque n’est pas loin. Une succession de saynettes qui se télescopent comme autant de numéros d’une vie agitée. Les humains chez Calaferte sont instables, en perpétuel mouvement. Pauvres humains touchants qui s’agitent dans le tourbillon de la vie.” (H.Haggaï)

Avec le soutien du Conseil général de l’Isère et du Centre International pour le Théâtre Itinérant.
Coproduction Cie Alter-Nez – Grenoble / Hervé Haggaï – Aix en Provence

 

“Emballer cette pièce pour un grand déballage…”

Place à un théâtre d’une cruauté joyeuse…

Un riche, trois pauvres et ses coups tordus, ses croche-pieds, ses petites blessures, ses humiliations. Ça vexe, ça blesse. Visions et écriture à fleur de peau, langage souvent cru et humour noir. Mais que voulez-vous ?…

Des humains un peu beaucoup désemparés, ça ne se fait pas de cadeau. Ça brasse, ça se décarcasse, ça se tord et ça tord la réalité pour mieux l’appréhender ! Et ça (se) déforme jusqu’à l’absurde… ça réjouit l’absurde !
C’est toujours ça de pris !… En ces temps sacrément chahutés… Plus rien à perdre !
Alors, allons-y gaiement, même si ça coince, même si ça vire au noir ! Comme un ultime pied de nez ! Calaferte nous a quittés voilà 10 ans. Que dirait-il aujourd’hui ? Sans doute noircirait-il la feuille avec plus d’intensité, plus d’acuité. Encore moins de complaisance. Pas nouveau, Un riche, trois pauvres ? C’est toujours toujours La vie et l’amour ! C’est encore encore La vie et la mort ! …Et c’est toujours et encore plus présent, plus juste, plus provocant, et plus touchant !… Revenir à cette pièce “baroque” au regard de notre présent.

S’approprier, redécouvrir, réinventer Un riche, trois pauvresen 2006.

Merci pour le texte, Mr Calaferte, à nous de jouer ! Nous ferons avec les moyens du bord. Pas grave ! “ ça sert le propos”, comme on dit. Des nez rouge en alerte, et, à disposition, des emballages à profusion. En carton essentiellement. De ces emballages qui jalonnent notre monde de consommation et notre quotidien… Et hop recyclage théâtral ! Ce qui est sûr : nous ne sommes pas là pour rester sages, n’est-ce pas Mr Calaferte ?… Promis, juré, nous ne serons pas polis ! Un joyeux bordel, une fête irrévérencieuse, on vous dit, même si ça tourne pas rond, même si ça tourne mal…
Rendez-vous Quelque part dans le vaste monde !…
Ce n’est pas loin de chez vous, de chez nous, c’est là tout près, sous nos yeux, sous vos yeux…

Voir Tournée 2007

Télécharger le dossier du spectacle